C’est quoi le S&P 500 ?

L’indice S&P 500 ou Standard & Poor’s 500 est défini comme un indice boursier né à partir de 500 entreprises de grande envergure côtoyées par les bourses américaines. L’indice est représenté comme étant la référence de toutes les actions sur les énormes capitalisations aux États-Unis.

Le S&P 500 : que peut-il représenter ?

L’indice est représenté comme étant la référence de toutes les actions sur les énormes capitalisations aux États-Unis. C’est un indice particulièrement suivi par tous les gérants de fonds ainsi que les divers acteurs généralement en finance. Il représente environs 80% de toute la capitalisation des marchés en Amérique. Il est à noter que 84.4% de la totalité de cette capitalisation du S&P500 vient du NYSE, et 15,5% pour NASDAQ, 0.1% pour l’AMEX (ils sont troisièmes sur les marchés américains). Vous pouvez avoir 7 choses à connaitre sur le S&P 500 sur internet.

Comment calculer le S&P 500 ?

Le S&P 500 est pondéré par ce qui est dite capitalisation boursière, cela signifie que si la capitalisation d’une entreprise est élevée, le poids de l’indice à calculer est bien important. Cette pondération d’une entreprise signifie dans le S&P comme étant la valeur de cette entreprise sur le marché à divisée avec la valeur totale de celle sur le marché. Il est essentiel de préciser que, pendant le calcul de cette valeur totale, il ne faut prendre en considération que les actions qui flottent, c’est-à-dire des actions qui peuvent s’échanger sur les marchés des bourses. Il faut donc exclure du calcul toutes les actions que tiennent les acteurs privés ne souhaitant pas faire d’échange. L’indice sera alors obtenu en additionnant la capitalisation boursière de ces 500 entreprises, et en divisant au final le résultat grâce à un diviseur S&P, qui est gardé secrètement par Standard & Poor’s. Ce diviseur est variable et sera ajusté selon des émissions nouvelles d’actions d’une société et des fusions entre sociétés.

S&P 500 : quelle importance pour l’entreprise ?

Vu le grand nombre de sociétés qu’il représente et la prise en charge de la capitalisation boursière des entreprises, l’indice S&P 500 est parfois utilisé quand il est question de vérifier la santé des bourses américaines. Il prend alors le dessus sur tout autre indice. Car certain ne prend en compte seulement que quelques entreprises industrielles sans capitalisation pondérée, ce qui signifie que la valeur d’une action est considérée comme émise par la société seulement. La commission souhaite de ce fait sélectionner des sociétés qui représentent divers secteurs d’activités notamment sur l’économie américaine. La tactique de sélection de sociétés est de ce fait distinguée de celles qui sont utilisées pour bâtir les indices Russell, qui est un autre type d’indice, avec quoi les sociétés considérées sont bien déterminées seulement via une simple formule de mathématique. La capitalisation totale pondérée des entreprises pourra poser un souci s’il y a une surévaluation. Au cas où une société possède un poids plus visible dans le calcul de l’indice et qu’il y a une surveillance des actions en cours, l’indice va être victime de la surévaluation et sa valeur va augmenter.

Bourse : que signifie le Dow Jones ?
Bourse : à quoi correspond l’Euro Stoxx 50 ?