C’est quoi la gestion passive de portefeuille ?

Dans le domaine de la gestion de portefeuilles et de l’investissement, il y a une nouvelle méthode de gestion dite lazy investing. Elle a pour objectif de rassemble en un seul tous les atouts du marché financier. La définition de gestion passive se divise en deux : la diversification des investissements et le time in market, qui consiste à optimiser de temps d’investissement.

La gestion portefeuille

Pour la gestion de portefeuilles, il en existe deux types. Le premier est la gestion fait à titre individuel. Cela consiste à traiter les désirs d’achat et de vente pour l’enrichissement d’un portefeuille individuel. Un compte individuel est dit PEA ou compte-titre. Le propriétaire du compte est à la direction et investi selon les conseils d’un agent spécialisé. Ou si le titulaire le souhaite le confier à son gestionnaire partiellement ou en totalité. Et la seconde est faite à titre collectif. Elle prend plus la forme d’épargne qu’une société d’investissement fait fructifier. Les investissements sont appelés FCP ou Sicav, qui sont des actions. Bien évidemment le gestionnaire est mandaté pour représenter son client et lui fait des comptes rendus ponctuels. Cette prise en charge est cadrée par le DICI ou document d’investissement clé pour investissement.

Les fonds passifs

Dans la gestion passive, l’on constate qu’il n’y a pas beaucoup de manœuvre possible. Elle ne prend en compte que les performances d’investissement. Chaque référence investie est donc pondère selon sa capacité dite boursière. Il doit donc être fait de façon mécanique et automatise afin de faire évoluer son indice d’investissement. À cette action s’applique 1% de frais de gestion annuel. Malgré son faible taux d’évolution, il ne présente pas beaucoup de risques, il nécessite juste du temps et une régularité d’investissement. Toutefois, il existe une autre alternative qui consiste à cible les portefeuilles d’investissement et investi. Ce qui s’appelle un tracking error, ce qui permet de renforcer la performance indiciaire de notre investissement. Les transactions sont donc réduites au minimum avec ses frais et la capitalisation n’est plus prise en compte. Seul l’indice de performance permettra de définir l’intérêt à investir.

La gestion avec ETF

L’ETF est dit exchanges traded funds. C’est un fond d’indice à forte valeur boursière. Depuis 2008, elle offre un support de taille à la gestion passive voir la dépasse même. Elle propose plusieurs avantage : comme la continuité de cotation. Ce qui permet de se retiré d’un fond d’investissement à tout moment sans pénalisation. Une garantie de liquidité est assurée par l’émetteur ETF. En général, cette alternative propose des frais de gestion très compacte. Elle avoisine les 0,30% sur l’année d’investissement. Sans oublier que l’EFT propose la meilleure précision en matière de projection indiciaire pour un cottage en bourse ou dans l’achat et vente d’actions boursières.

A qui s’adresser pour se mettre à la gestion passive ?
Quelles sont les origines de la gestion passive ?