Bourse : que signifie le Dow Jones ?

Un indice boursier correspond au taux de variation (croissance ou décroissance) de la juste valeur d’un ensemble d’actions cotées sur les marchés financiers. Il faut entendre par « juste valeur » une méthode qui permet de valoriser les actifs financiers des entreprises cotées en bourse. L’indice Dow Jones est le principal indice boursier et c’est aussi le plus vieux du monde.

Qu’est-ce que l’indice Dow Jones ?

L’indice Dow Jones, le plus vieil indice boursier du monde, a été conceptualisé par Charles Dow et Edward Jones en 1884. Mais la publication de l’indice n’a débuté qu’à partir du 26 mai 1896. L’indice Dow Jones est composé de trente entreprises américaines très importantes, parmi lesquelles figurent la Goldman Sachs, l’Apple, le Coca-Cola Company, le Microsoft, le Boeing, l’Intel Corporation, le Walt Disney, l’ExxonMobil, le McDonald’s Corporation et le Nike.

Différents des autres indices, l’indice Dow Jones et l’indice Nikkei 225 sont les seuls indices boursiers qui sont cotés par la valeur des actions sans prendre en compte la capitalisation boursière des entreprises qui les composent. Sachez qu’il y a 4 choses qu’il faut absolument savoir sur le Dow Jones.

Influence et faiblesses du Dow Jones

L’indice Dow Jones est un indice de référence dans le monde de la finance internationale. Cette vertu émane du fait que cet indice est caractérisé par les plus grandes entreprises leader de notre ère (Microsoft, Apple, Boeing, Walt Disney, Goldman Sachs, etc.). De plus, il admet une forte corrélation avec les autres indices boursiers, tant aux États-Unis que dans les autres pays du globe.

Cependant, malgré cette influence et sa figure emblématique, Dow Jones présente aussi des faiblesses non négligeables. En effet, même s’il est composé par de très grandes entreprises, l’effectif de ses composantes demeure insuffisant pour mieux refléter l’économie américaine. Parfois, des investisseurs laissent le Dow Jones et suivent plutôt le S&P 500 pour voir l’évolution de l’économie des États-Unis puisque le S&P 500 est dix-sept fois plus représentatif que Dow Jones.

Propos historiques et évolution

L’indice Dow Jones a suivi l’économie américaine depuis plus d’un siècle. Avec seulement 28,98 points, l’indice a enregistré son plus bas niveau en la date du 08 août 1896. Soit quatre mois après sa première publication. Durant la période 1921-1929, l’indice Dow Jones a connu une hausse phénoménale de 468 %. Mais, l’indice a escompté une perte de 53 % en 1931 à cause de la crise économique de l’époque suite au krach boursier de Wall Street. C’est en 1999 que cet indice a dépassé, pour la première fois, le seuil de 10 000 points. Ce qui a appuyé l’intégration de l’Intel et du Microsoft dans la cotation de Dow Jones. Face à la crise financière de 2008, le même indice a enregistré une chute de 7 %. Mais il a atteint la barre de 26 000 points le 17 janvier 2018.

Bourse : à quoi correspond l’Euro Stoxx 50 ?
C’est quoi le S&P 500 ?